Les solutions à vos problèmes

Prothèse sur implant

Lorsque la racine et la couronne d’une dent sont toutes les deux trop abîmées, la meilleure solution pour remplacer une dent de manière définitive consiste à poser un implant dentaire, sur lequel vient ensuite se placer une couronne céramique, la prothèse sur implant. Cette technique permet de restituer l'esthétique et la fonctionnalité des dents naturelles.

De même, les techniques implantaires permettent aujourd’hui de compenser de manière fiable, pérenne et fixe les édentements  (perte de une à plusieurs dents, voire de toutes les dents).

Les prothèses sur implants s’affranchissent des inconvénients des techniques d’appareil dentaire (« dentiers »). Notamment en terme de confort, car vous n’avez alors plus à retirer votre prothèse chaque soir. Vous retrouvez donc une dentition proche du naturel.

Notez que lors de la conception d’une prothèse sur implants, il existe des étapes intermédiaires nécessitant la confection d’une prothèse transitoire en résine (proche de l’appareil dentaire). Ceci vous permettra d’attendre dans des conditions acceptables la conception et la pose de votre prothèse implanto-portée finale.

Inlay-Onlay Composite

Les progrès réalisés dans le domaine du collage et des matériaux composites ont autorisé le passage d'une dentisterie traditionnelle (réparation à l’Amalgame ou « plombage » gris, inesthétique, et non-biocompatible) à une dentisterie moderne capable de préserver les structures dentaires.

Le clinicien se doit ainsi d'offrir à ses patients le traitement le plus avancé dans les domaines technologique et esthétique, sans compromettre les impératifs fonctionnel et de biocompatibilité.

Le développement de la chimie des polymères a abouti à la fabrication d'un composite résistant, facile à manipuler et à polir et relativement esthétique.

Son indication dans les cas d'inlay-onlay n'est plus à discuter. Largement plus esthétique que l'or ou l’amalgame, l'inlay composite peut prendre une teinte très similaire avec celle des dents voisines. Et il est ainsi possible de traiter des dents largement délabrées.

Technique :

Elle consiste à combler le trou laissé par la carie par un bloc de matériau correspondant au volume manquant de la dent (comme une pièce de puzzle). Votre praticien préservera ainsi plus de matière vivante en respectant la partie de la dent indemne de carie.

Longévité :

Contrairement aux obturations classiques (amalgame), les inlays-onlays n'exercent pas de pression sur les parois restantes (au risque de les fracturer), mais les consolident.

Inlay-Onlay Composite
Inlay-Onlay Composite

Traitement des canaux radiculaires en cas de dévitalisation ou de retraitement

Nous posons systématiquement un champ opératoire hermétique (la digue) autour de la dent à traiter, ce qui vous protège et nous permet de réaliser votre soin dans les conditions d’asepsie indispensables à la réalisation d’un traitement de haute qualité.

la digue dentaire

La digue dentaire

A la pointe du progrès, nous utilisons un  localisateur d’apex électronique, le DENTAPORT ZX II (système très récent) qui nous permet de connaitre avec précision la situation exacte de l’extrémité de la racine, bien meilleure précision qu’avec une simple radiographie, tout en contrôlant la progression des instruments dans le canal de la dent et la force appliquée à ces limes pour éviter les risque de fracture (sans les éliminer totalement cependant).

Dentaport ZXII (Morita)

Dentaport ZXII (Morita)

Une fois les canaux désinfectés et préparés à l’aide des instruments PROTAPER (Instruments et techniques de référence à l’heure actuelle, dont le concept est unique au monde), nous utilisons les toutes dernières innovations d’obturation (avec un recul clinique suffisant) permettant de pérenniser le résultat obtenu : SYSTÈME THERMAFIL

Système Protaper

Système Protaper

Système Thermafil

Système Thermafil

MAUVAISE HALEINE OU HALITOSE

Qu’est-ce que la mauvaise haleine et d’où vient-elle ? 

Définition :

La mauvaise haleine, autrement appelée halitose, correspond à une odeur désagréable voire nauséabonde émanant de la bouche et fortement ressentie par l’entourage de la personne concernée. En effet, dont il est souvent difficile de s’en rendre compte soi-même.

L'étrange ironie de l'halitose réside dans le fait que de nombreuses personnes ne savent pas qu'elles en sont atteintes.

L'explication est la suivante : les cellules dans le nez, responsables de l'odorat, deviennent insensibles au flux continu de mauvaise odeur (saturation des récepteurs olfactifs). Si vous avez une mauvaise haleine, vous avez peut-être besoin de l'entendre dire ou alors regardez la réaction négative des personnes si vous êtes trop prêt !

Le terme halitose a une double origine étymologique :

  • une racine latine « halitus » qui signifie mauvaise haleine
  • et une racine grec « osis » qui signifie maladie ou trouble

Ainsi, l’halitose peut être le symptôme d'une pathologie locale ou générale.

Entre 5 et 10 % de la population seraient régulièrement concernés par la mauvaise haleine, mais chacun peut l’être à un moment de sa vie.

Elle est aussi fréquente chez l’homme que chez la femme (les femmes ont cependant tendance à plus consulter), et augmente avec l’âge.

Elle peut avoir des effets psychologiques non négligeables, comme l'autodépréciation (mauvaise estime de soi). Bien qu'il s'agisse, si on le compare à d'autres, d'un problème de santé mineur, la mauvaise haleine peut constituer une source de détresse et un réel handicap social.

Certaines personnes sont persuadées à tort d’avoir une mauvaise haleine. C’est ce que l’on appelle la pseudo-halitose. Un appareil de mesure scientifique, l’halimètre permet, par mesure des gaz odorants, d’infirmer cet état de fait et de les rassurer.

Cependant une prise en charge psychologique peut parfois s’avérer nécessaire.

Origines :

Elles sont multiples :

  • 90% des cas, la mauvaise haleine a une origine strictement buccale (La mauvaise haleine est souvent associée à une sécheresse buccale).
  • 7% des cas, la cause a une origine O.R.L. (rhinite, sinusite, angine etc..)
  • Autres pour les 3% restant.

L'halitose peut être transitoire liée à des modifications passagères de l'environnement buccal :

  • halitose du matin (normale). Sa persistance doit vous conduire à consulter votre dentiste.
  • halitose alimentaire (prise de certains aliments : ail, oignon, au tabac, à l’alcool, au café, à l'administration de certains médicaments).
  • ou de plus longue durée par des désordres systémiques locaux ou généraux (affections de la cavité buccale, O.R.L., digestives, pulmonaires, endocrines ou autres).

L'odeur désagréable provient de gaz sulfurés nauséabonds produits par des bactéries qui putréfient, directement dans la bouche, des débris alimentaires oubliés ou des cellules mortes du milieu.

Elle est le plus souvent due à la présence de bactéries sur la partie postérieure de la langue.

 

Quels sont les remèdes ?

Une fois les facteurs étiologiques dépistés, leur suppression doit résoudre ou au moins améliorer la mauvaise haleine buccale.

Une mise en état de la cavité buccale (notamment soins des caries et des restaurations défectueuses) avec assainissement parodontal est presque toujours nécessaire.

 

Quelques conseils pour éviter ou limiter la mauvaise haleine

  • Brossez-vous les dents au moins matin et soir.
  • Nettoyez votre langue avant de vous coucher en la raclant avec une spatule buccale en plastique ou en la frottant doucement.
  • Prenez le temps de manger et évitez de sauter des repas.
  • Votre dentiste peut vous recommander un système de nettoyage spécifique afin de procéder à un nettoyage plus approfondi qu'un simple brossage régulier.
  • Stimulez votre flux de salive avec des agrumes (oranges et citrons) ou gommes à mâcher sans sucre, contenant de l'aide citrique.
  • Buvez au moins huit verres d'eau par jour afin d'humidifier régulièrement votre bouche et de contribuer à l'élimination des bactéries à l'origine des mauvaises odeurs.
  • Demandez à votre médecin de vérifier si vos traitements génèrent des problèmes de sécheresse de la bouche susceptibles de causer une mauvaise haleine.

 

Comment préparer ma prochaine consultation ?

Repérer les circonstances ou aliments favorisant la mauvaise haleine permet d’en discuter avec son praticien, qui confirmera ou infirmera leur rôle.

 

Contacts

Aucun renseignement médical d'ordre personnel ne peut être fourni par correspondance ou par téléphone.
Aucun honoraire ne pourra vous être communiqué par téléphone, mail ou courrier, sans vous avoir préalablement rencontré, car nous n’aurons pu déterminer précisément vos besoins de soins.

Dr Harold Lhermite

01 43 43 48 87

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Numéro RPPS : 10000391150
Cabinet conventionné

Adresse

26, rue Marbeuf
75008 Paris

Métro ligne 1 ou 9 : Station Franklin Roosevelt

Bus : lignes

32 : Pierre Charon François 1er - 286m ou La Boétie Champs Élysées - 288m

42, 80 : Montaigne François 1er - 396m

 

Horaires

Du lundi au vendredi
de 8h30 à 18h30

En cas d’urgence, nous mettons tout en œuvre pour vous recevoir dans la journée. Le week-end et les jours fériés, un service de garde est organisé par le Conseil de l'ordre,
infos au 01 42 60 49 73.